T2 / 1918-1943 / Circuit

Formule GP

1-Formule GP.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 1.3 MB

Au sortir de la guerre de 14-18, il faudra attendre 1921 pour que la compétition reprenne en France.

L'épreuve majeure , le GP de l'ACF, est de nouveau organisé en 1921 sur le circuit du Mans et remporté par l'Américain Jimmy MURPHY sur une Duesenberg Américaine, pays moins touché sur son sol par la 1er Guerre mondiale.
L'industrie automobile en France est en pleine reconstruction et les voitures engagées sont de conceptions datant de l'avant guerre, ce qui n'empéchera pas aux automobiles BALLOT de remporter, cette même année, le renaissant GP d'Italie avec Jules GOUX.

L'Europe se reconstruit et dès 1923 un GP d'Europe est courru à Monza, ce GP, organisé entre 1923 et 1930, sera alternativement organisé en Italie, en France ou en Belgique.

DE 1925 à 1927 est créé un Championnat du Monde des Constructeurs reposant sur les classements des Grand Prix de l'ACF, d'Italie et d'Espagne, il faudra attendre 1950 pour qu'un nouveau championnat mondial soit organisé.

Formule AAA-US

2-Formule AAA.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 442.5 KB
La Formule AAA a duré de 1909 à 1955, soit 46 ans, avant d'être remplacé en 1956 par la Formule USAC. Le 4 cylindres à double arbre à cames PEUGEOT, apparu en 1913 fut repris par le préparateur Harry MILLER qui conçu son propre moteur inspiré des principes de celui-ci. Le moteur MILLER domina la scène des circuits durant les années 20-30, avant que la marque ne fasse faillite en 1933 et soit rachetée par Fred OFFENHAUSER. Le moteur OFFY dominera sans partage jusqu'en 1976 et l'arrivée du moteur Cosworth.

Formule GP / France

3-F GP France.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 78.5 KB
Suite au ravage économique et humain de la guerre 14-18, il faudra attendre 1920 pour, qu'en France renaisse les courses automobiles. Aux quatre coins de l'hexagone des courses sont organisées, souvent sur circuits urbains improvisés, dont le seul élément de sécurité reposait sur de simples bottes de pailles . Certains sites resteront longtemps célèbres tels que Pau ou Albi. D'autres circuits auront leurs heures de gloire tels Le circuit de Comminges à St Gaudens ou le GP des Remparts à Amgoulème. Notons également le GP de Dieppe, fief historique avec Le Mans des premiers affrontements du début du 20 ème siècle. C'est en 1925 que sera inauguré l'anneau de Montlhery, premier circuit permanent en France. Cette période d'entre deux guerres sera marquée par la domination des BUGATTI et ALFA ROMEO.

Formule GP / Italie

4-F GP Italie.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 98.5 KB
En 1921 la compétition reprend en Italie avec l'organisation de son GP national. Des épreuves majeures voient le jour dans les pricipales villes du pays ; Pescara, Milan, Rome, Naples ainsi qu'à Alessandrie province Lybienne de la péninsule Italienne. En 1922 est inauguré l'autodrome de MONZA premier circuit permanent d'Italie. Alfa Romeo puis Maserati s'impose sur une bonne partie des épreuves organisées en cette période d'entre deux guerres.

Formule GP / UK-IRL

5-F GP UK-IRL.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 28.5 KB
Le premier circuit permanent en Europe est inauguré en 1907 à Brooklands dans la banlieu Londonienne, cette anneau de vitesse s'inspire largement des ovales Américains. Ce circuit acceuillera les premiers GP de Grande Bretagne en 1926 et 1927. Le circuit permanent de Donnington sera ouvert en 1931 et organisera les épreuves majeures du Royaume Unis dont son propre GP de 1933 à 1939 Suite à l'autoproclamation de la RépubliqueI d' Irlande en janvier 1919 les course ne reprendront en Eire qu'en 1933 sur le circuit de Phoenix Park. Dans la seconde partie des années trente la firme ERA English Racing Automobiles créé en 1933 par Raymond MAYS remportera de nombreuses victoires aux mains de son constructeur mais aussi avec le prince Thaïllandais B.BIRA. La firme ERA fut reprie en 1947 par Leslie JOHNSON.

F2 Voiturette > 1500

6-F2 Vtte +1500.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 109.0 KB
Le terme VOITURETTE est tout dabord à mettre au crédit d' Amédé BOLLET qui dès 1897 lance un modèle sous cette appelation. La catégorie "Voiturette" sera vite étendue pour définir un petit véhicule de deux places, une classe comprenant des trycicles et des quadricycles legers. Les Voiturettes légères, de petites cylindrées, préfigurerons les futures Formule 2. Dans cette catégorie, entre les deux guerres, la classe 1500 cc sera l'une des divisions les plus utilisées par bon nombres d'organisateurs et de concurrents.

F2 Voiturette > 1100

7-F2 Vtte 1100.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 122.0 KB
Dans la catégorie Voiturette, apparaitront différentes classes de cylindrée dont la 1100cc, souvent représentée par de petit constructeur tels : Salmson, Amilcar, Sénéchal ou encore MG. D'autres "grands constructeurs" , principalement en Italie, s'aligneront dans cette classe comme; Alfa Romeo, Maserati.ou Bugatti. La plus célèbre des courses 1100cc, organisée à partir de 1922, sera le BOL D'OR première course de 24 heures à être organisé. Cette épreuve acceuillera dans un premier temps les catégories Auto et Moto, seul cette dernière survivra au temps.

F2 Voiturette > 750

8-F2 Vtte +750.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 20.5 KB

Catégorie Voiturette de 750cc

Cyclecar

9-Cyclecar.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 21.5 KB
La catégorie Cyclecar, apparue après la première guerre mondiale, se caractérisait par des véhicules à deux places et trois roues, deux devant et une dérrière, legers de moins de 350 Kilos et d'une cylindrée maximale de 1100cc. Le plus célèbre des constructeurs de Cyclecar fut MORGAN, société qui entre 1910 et 1936 ne construisit qu'uniquement des véhicules à trois roues. En France le constructeur le plus connu était Darmont fabriquant, de cyclecars, inspiré par le Morgan

Sport Inter

10-Sport Inter.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 84.0 KB
La catégorie Sport est constitué de voitures Spécial avec au moins les quatres roues carénnées. C'est dans cette catégorie que l'on retrouve les épreuves Mythique tels le Tourist Trophy créé en 1905, la TARGA FLORIO créé en 1906 En 1924 nous assistons à la naissance des 24 Heures de Belgique à Spa et en 1927 des Milles Miglia épreuve de légende. Cette période d'entre deux guerres voit fleurir des épreuves "exotiques" dans les colonies Italiennes ou Francaises, de Lybie ou d' Algérie.

Sport 24h du mans

11-Sport 24h Le Mans.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 410.0 KB

Sous l'impulsion de L' Automobile Club de l' Ouest (ACO) et de son secrétaire Général Georges DURAND est créé en 1923 une épreuve d'endurance de 24 Heures sur le circuit de 17,252 Km du Mans. Ainsi nait la plus grande épreuve d'endurance de tous les temps, les 24h du Mans. Cette première édition est réservée aux véhicules commercialisés disposant de 4 places, sauf pour les 1100cc qui peuvent n'en posséder que deux,cette définition s'apparente à la catégorie Touriste. Avec le temps, les transformation étant rendu possible, cette notion va progressivement évolué vers une catégorie Sport puis vers l'appelation Sport Prototype. Dans ce premier temps la réglementation imposait que chaque voiture soit équipée des accéssoires élémentaires ( ailes de roues, phares, avertisseur, roue de secours et capote) cette dernière devant être fermé au moins cinq tours pendant la durée de l'épreuve. Les équipages était constitué de deux pilotes et eux seuls pouvaient intervenir pour toutes les opérations mécaniques ou de ravitaillements. Les deux premières éditions, le départ était donné en ligne, puis de 1925 à 1969 en épis, les pilotes traversant la piste en courant avant de s'installer à bord de leurs véhicules. La grille de départ étant constitué en fonction de la cylindrée des voitures, dans l'ordre décroissant des plus grosses au plus petites. La couleurs des voitures était celles retenu par l' ACO soit: Bleu France, Vert Anglais, Rouge Italie, Jaune Belgique, Blanc liserai Bleu Etats Unis. Pour cette première édition 6 classes de cylindres était retenu: Classe 1 > + 5000cc Classe 2 > + 3001cc à - 5000cc Classe 3 > + 2001cc à - 3000cc Classe 4 > + 1501cc à - 2000cc Classe 5 > + 1101cc à - 1500cc Classe 6 > 1100cc à - 1100cc Ces classes évolueront avec le temps Le réglement imposant une certaine distance à parcourir chaque heure en fonction des différentes cylindrées. En 1926 est introduit un classement à l'indice de Performance qui tient compte de la distance parcourue en fonction de la cylindrée.

Sport / France

12-Sport France.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 23.5 KB
Dans les années d'entre deux guerres, les courses Francaises en catégorie Sport seront pour beaucoup d'entres elles organisées sur le circuit de Montlhery. L'ovale restera comme étant le premier circuit permanent construit en France. A l'initiative d' Alexandre LAMBLIN est créé en 1924, d'une longueur de 2548 métres, l'anneau de vitesse de Linas Montlhery construit sur le plateu de Saint Eutrope à une vingtaine de kilométres au sud de Paris. En 1925 le prolongement de l'ovale à une portion routière portera sa ditance à 12,5 Km, le circuit acceuillera la même année le GP de l' ACF qui verra la disparition du champion Italien Antonio ASCARI.

Sport / Italie

13-Sport Italie.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 33.0 KB
En Italie les courses de catégorie Sport reprennent dès 1919 avec l'organisation de la coupe à la consommation remporté par Antonio ASCARI. Dans cette période, sont organisées des compétions aux quatres coins de la péninsule Italienne, du nord au sud en passant par la Sicile, sur des circuits parfois éphémères. Quelques épreuves sortiront du lot et obtiendront un retentissement international tels que Le circuit de Ravenne remporté en 1923 par Enzo FERRARI sur Alfa mais aussi les courses de Crémone, d' Alexandrie ou de Modéne.

Sport / UK

14-Sport UK.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 23.5 KB
Suite à une législation draconienne, le Royaume Uni n'est venu que tardivement aux compétions automobiles. En cette fin du 19 ème siécle et le début du 20 ème, 50% des automobiles étaient de construction Francaise, alors dominatrice et précurseur dans le domaine du sport Automobile. Ce n'est qu'en 1905, sous l'influence du Royal Automobil Club (RAC) qu'est organisé la première course de renommée internationnale le Tourist Trophy sur l'iles de Man, berceau du sport automobile Britannique. Le circuit permanent de Brooklands, créé en 1907, d'une distance de 4,43 Km fournira le déclic à l'essor du sport automobile national. Pendant la période d'entre guerres, le tracé de Brooklands acceuillait la moitier des meetings de courses, les épreuves se multipliaient sur des distance allant de 100 à 500 miles, course qui restera comme l'épreuve majeure du royaume.

Tourisme

15-Tourisme.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 26.0 KB
La catégorie Toutisme concerne les véhicules de série produite en une certaine quantité qui varie avec les époques. Les voitures doivent être inscrites sur un catalogue d'un grand constructeur et répondre aux spécifications de celui-ci Dès le Paris Bordeaux Paris la notion de Tourisme apparaissait en étant défini comme des véhicules à quatre places se différenciant déja des voitures à deux places, qui bientôt s'éloignerons de l'esprit de série en adoptant des modifications qui les améneront à la catégorie Sport ou Grand Prixsport. L'épreuve majeur de cette période sera le Grand Prix de Tourisme de Guipuscoa organisée entre 1923 et 1928 A noté également la création du GP du Maroc organisé entre 1925 et 1930

Stock-car

16-Stock Car.T2-1919-1943.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 20.0 KB
Suite à la loi sur la prohibition promulgué aux Etats-Unis en 1920 le trafic d'alcool interdit s'amplifia au point de devenir un véritable défi contre la mesure d'état. Afin de semer la police lancer à leurs trousse, les trafiquants se lancèrent dans des courses effrénées. Leurs grosses limousines de série étaient soigneusement préparées et modifiées dans le but de distancer les forces de l'ordre. De ce phénomène de courses folles naquit l'idée de confrontation entre contrebandiers. Malgrè le retrait de la loi sur la prohibition en 1933 la contrebande perdura, certaines économies locales, principalement dans le sud du pays, étant dépendante de ce traffic. Pendant cette période d'avant guerre, principalement dans les états du Sud, des courses s'organisent entre "moonshiners" sur des pistes improvisées. Ce n'est qu'en 1948, et la création de la NASCAR par Bill FRANCE que fut organisé un championnat de voiture type "modified"