T3 / 1944-1968 Monoplace.2

Formule 2 / Chp Europe

16-F2 Chp-Eur.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 32.0 KB

La création de la Formule 2 remonte à 1948, réservé aux moteurs de 2 litres de cylindrée, elle remplacera le Championnat du Monde de Formule 1 en 1952 et 1953 avant de disparaître en 1954.

De nouveau la F2 réapparait entre 1957 à 1960, avec des moteurs 1500 cc, cette cylindrée sera récupéré en 1961 par la Formule 1 et verra une nouvelle fois la F2 disparaitre des tablettes jusqu'en 1963.

La formule 2 renaitra d'une façon éphémère entre 1964 et 1966 équipée cette fois d'un moteur 1000cc, avant d'étre remplacer en 1967 par la réglementation suivante qui durera jusqu'en 1971;
Monoplace d'un poids maxi de 450 Kg, moteur 1.6L
équipé de 6 Cylindres.   

En 1967, création du Championnat d'Europe de Formule 2 réservé aux pilotes classés non prioritaires FIA, mais dans la plus part des cas c'est un pilote gradé qui remportait la 1er place du classemant général.
Dans ce tableau apparait, d'une part le vainqueur au scratch et d'autre part le mieux classé des pilotes non gradés.

Formule 2 / Europe

17-F2 Europe.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 37.0 KB
La création de la Formule 2 remonte à 1948, pendant cette première période, courant de 1948 à 1953 seul les HWM et Gordini opposeront une résistance aux Ferrari 2 litres. En 1964 et 1965 le moteur Ford Lotus Cosworth SCA trustera l'ensemble des courses organisées avant de laisser la place en 1966 au moteur Honda S800, sur quatorze courses organisées cette année là, onze reviendront à la Brabham Honda, seul à deux reprises Jochen Rindt viendra rompre cette hégémonie. Quand à Matra et Beltoise leur seul victoire sera remporter lors du Grand Prix d' Allemagne ou les ténors de la Formule 2 étaient intégrés au plateau de Formule 1. Entre 1967 et 1971, fin de l'époque de la formule 1.6 litres, la période sera marquée, sans partage, par la domination du moteur Ford Cosworth FVA.

Formule 2 / France

18-F2 France.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 37.0 KB
En 1964 avec le passage de la Formule 2 à une cylindrée de 1100 cc, la France voit là une opportunité pour espérer que les constructeurs nationaux tels Renault, Alpine ou Bonnet saisissent l'occasion de s'y investir. Devant cette perspective, la Fédération Francaise du Sport Automobile (FFSA) lance son propre championnat, richement dôté, basé sur les circuits nationaux les plus prestigieux de l'époque. L' Alpine A270 équipée d'un moteur Renault-Gordini fait naitre les premiers espoirs tricolores, après plus de dix ans d'absence d'un constructeur Francais, mais les résultats ne seront pas à la hauteur des espérances. De son côté René Bonnet se lance dans cette aventure, équipé lui aussi de la motorisation d' Amédée Gordini, mais avec encore moins de succès. Il faudra attendre 1966 et la construction de la Matra.Cosworth MS6 pour voir les couleurs tricolores brillées. En 1967 et le lancement de la Matra MS7, Jackie Ickx deviendra Champion d'Europe, immité en 1968 par Jean-Pierre Beltoise. .

Formile 2 / UK

19-F2 UK.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 30.5 KB
Le Sport Automobile au Royaume Uni est un véritable culte, le pays fourmille de petits et grands constructeurs, de motoristes et de préparateurs. Sans se lancer dans une liste exhaustive, pendant cette période d'après guerre, nous pourrions citer une centaine de constructeurs de tous gabaris, nous ne retiendrons que quelques noms ; HWM, ERA, Connaught, Alta, Lea Francis, Cooper, Lotus, Lola ou Brabham, sans oublier les motoristes Climax et Cosworth. C'est aussi le pays qui compte le plus grand nombre de circuits permanents en Europe. Le premier championnat de Formule 2 à étre organisé fut en 1964 avec la création du Championnat "Autocar" de Grande Bretagne, réservé aux pilotes du Commonwealth. Parallélement en 1967 un second Championnat Britannique de Formule 2 est créé, ouvert sans distinction de nationalité à tous les pilotes, dans ce tableau n'apparaissent que les vainqueurs de la série "Autocar".

Formule Junior-3 / Inter

20-FJ F3-Inter.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 27.0 KB

La Formule 3 est apparu au lendemain de la seconde querre mondiale en Grande Bretagne. De 1950 à 1958 celle-ci prend l'appelation de Formule Internationale N°3 réservée aux Racer de 500cc, puis de 1959 à 1963 remplacée par la Formule Junior de 1100cc, puis de 1964 à 1970 par la Formule 3 de 1000cc. La F3, entre 1971 et 1973 passe à une Cylindrée de 1600cc et enfin depuis 1974 à 2000cc. En 1966 est créé le premier Trophée Europeen de Formule 3, rencontre qui oppose des équipes nationales composées de deux pilotes, le principe en étant l'addition des meilleurs classements des deux pilotes. Ce trophée sera organisé jusqu'en 1972, avant de faire place en 1975 au Championnat d' Europe de F3, a été remporté une fois par la Grande Bretagne et la Suede, et à deux reprises par la Suisse et la France.

Formule Junior-3 / Chp Nationaux

21-FJ F3 Chp-Nat.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 32.5 KB
Le premier Championnat des Racers 500 est né au Danemark en 1949, suivi un an plus tard de celui des deux Allamagnes, concurrence oblige entre les blocs de l'Est et de l'Ouest. Le premier championnat majeur sera organisé à partir de 1951 au Royaume Uni, lieu de naissance des petites Racers 500, pays qui comptera jusqu'à quatre séries distinctes dans le début des années soixantes. En 1964, au passage à la Formule 3-1000cc, de nouveaux championnats fleuriront aux quatre coins de l'Europe ; Belgique, France, Italie et Suede ainsi que sur le continent sud Américain avec la série Temporada Argentina.

Formule Junior-3 / Sud-Am

22-FJ F3 Sud-Am.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 24.0 KB

Le championnat Temporada organisée en Argentine connaitra quatre éditions entre 1964 et 1968.

Cette série de fin de saison sera tout d'abord ouverte aux Formuless 3 jusqu'en 1967 puis aux Formules 2 en 1968.

Formule Junior-3 / Nord-Am

23-FJ F3 US.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 25.5 KB
Données incomplètes

Formule Junior-3 / Europe Nord

24-FJ F3 Eur-Nord.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 29.0 KB
Dans les années soixantes, la Formule 3 a vu l'emergance d'épreuves en Scandinavie et au Benelux. Données imcomplètes

Formule Junior-3 / Europe Sud

25-FJ F3 Eur-Sud.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 24.0 KB
Dans la péninsule Ibérique, c'est à la fin des années soixante que le Sport Automobile a prit un certain essor Données incomplètes

Formule Junior-3 / Europe Est

26-FJ F3 Eur-Est.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 28.5 KB
L'Europe de l'est et du bloc Soviétique créront deux championnats qui pour l'essentiel reposeront sur des épreuves réservées aux pilotes locaux. Le championnat d'Allemagne de l'Est (RDA-DDR) acceuillera dès 1950 des courses réservées au Racers 500, quant à l'Union Sovietique (URSS-CCCP) elle organisera un championnat couru avec des "Formule 1" nationale construite dans le pays avec pour base des chassis GAZ ou Moskvitch et des mécaniques Wartburg , Volga ou Moskvich.

F.J-3 / Allemagne-Autriche

27-FJ F3 A-D.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 28.0 KB
La formule Racers 500 a été introduite en Allemagne dès 1950, puis elle sera remplacé en 1960 par la Formule Junior. Le grand spécialiste de la FJ Allemande Kurt Ahrens Junior sera à trois reprises couronné, l' Autrichien Kurt Bardi-Barry se révélera aux yeux du public en remportant un bon nombre d'épreuves hors de ses frontières

F.J-3 / France

28-FJ F3 France.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 34.0 KB
Le championnat de France de Formule Junior a été créé en 1960, remporté à deux reprises par Jo SCHLESSER, il a été remplacé en 1964 par le championnat de Formule 3 suite à la création de la Formule 1000cc. Sur cette première période, la Formule 3 aura participé à la renaissance de la monoplace en France et vu l'émergance de constructeurs nationaux tels Alpine et Matra. Il aura consacré des pilotes tels que ; Jean Pierre Beltoise, Johnny Servoz-Gavin, Henri Pescarolo et Francois Cevert, tous ayant accédé par la suite avec succes à la Formule 1.

F.J-3 / Italie

29-FJ F3 Italie.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 32.0 KB
Entre 1959 et 1963 la Formule Junior aura en Italie un véritable caractère International, les nombreux circuits de la péninsule accueilleront de jeunes pilotes venu des quatre coins du globle. Cette période verra la naissance de nombreux petits constructeurs locaux tels que ; Taraschi, Stanguellini ou Werner, quant à Osca, constructeur deja bien établi, elle rencontrera un certain succés dans cette catégorie. Parallélement à la création de la Formule 3-1100cc en 1964, est organisé le premier Championnat d' Italie de monoplace F3 qui révélera, aux yeux du public, les jeunes Andrea De Adamich et Ernesto Brambilla

F.J-3 / UK

30-FJ F3 UK.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 36.5 KB
Le Championnat Racers 500 Britannique a été le premier championnat majeur créé dès 1951, il verra l'éclosion d'une multitude de petits constructeurs qui marqueront leur époque tels que Cooper, Elva ou Lotus. La Formule Junior lui succédera en 1959, puis la Formule 3 en 1964. Les séries Britannique délivreront jusqu'à trois titres différents, jusque dans les années 70. Considéré par tous comme étant le championnat le plus relevé dans le Monde, il verra se distinguer les meilleurs jeunes pilotes issus des quatres coins du globe, et qui pour beaucoup rejoindront les rangs de la Formule 1 et qui seront même sacrés Champion du Monde. Jim CLARK Jackie STEWART Denny HULME Emerson FITTIPALDI Nelson PIQUET, Ayrton SENNA Mika HAKKINEN.

Formule France

31-F France.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 27.0 KB
Dans les années cinquante, après le retrait des circuits des constructeurs nationaux Talbot et Gordini, le Sport Automobile en France traverse une période de stagnation et aucune relève de jeunes pilotes ou de constructeurs héxagonaux pointent à l'horizon du pays. Un jeune journaliste Francais, Gérad Crombac, établi au Royaume Uni et travaillant à la revue Autosport, va dynamiser cette période en reprenant un concept Britannique et en important l'idée de la création d'une première école de pilotage en France. Avec le concours des frêres Wright et le soutient de Shell, ils craient l'école Windfield sur le circuit de Magny Cours. Cette école permettra l'éclosion d'une multitude de jeunes pilotes, mais il manque toujours à cette époque un Championnat de monoplace, accésible financièrement, qui leurs permettent de s'affronter. Sous l'impulsion des sociétés Motul et Renault en 1968 et la création du Challenge de Formule France, leurs talents pourront enfin s'exprimer. Auparavent en 1962, Gérard Crombac et Jean Lucas crééront le mensuel Sport Auto qui deviendra la revue du sport automobile en France, celle-ci s'inspirant de l'hebdomadaire culte Anglais Autosport. Cette première saison 1968 de Formule France verra l'éclosion de nouveaux petits contructeurs tels que GRAC, Alpine, Elina ou Pygmée et consacrera des pilotes comme Max Jean, Jimmy Mieusset et Gérard Larrousse. En 1971 le championnat sera repris en main par la Régie Renault qui la rebaptisera Challenge de Formule Renault, les nouvelles monoplaces étant équipées du moteur de la R16 1300 cc puis en 1972 par celui de la R12 Gordini 1600 CC.

Formule Bleu

32-F Bleu.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 24.0 KB
C'est à l'initiative d'un concessionnaire Citoën Albigeois, Maurice Emile PEZOUS, que nait le Critérium National de Formule Bleu, qui face à sa cousine la Formule France, née cette même année 1968, représente une formule de promotion à moindre côut. En 1967 avec l'accord de Citroën il fabrique dans sa propre entreprise vingt monoplaces de type MEP X2 ; Chassis tubulaire équipé d'une mécanique flat-twin Panhard de 850 cc développant 80 chevaux. Le coup d'envoie est donné sur le circuit du Mans le 7 avril 1968, jour sombre de la disparition du grand Jim CLARK.

Formule Ford / Chp Nationaux

33-F Ford Chp-Nat.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 22.5 KB
Le premier Championnat UK de Formule Ford fut organisé en 1968 avec le titre décerné à l'Australien Tim SCHENKEN sur Merlin.

Formule Vee / Chp Nationaux

34-F Vee Chp-Nat.T3-1944-1968.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 22.5 KB
Pas d'éléments.